Les pôles d'activités économiques
Un tissu économique dense, riche et diversifié
Des pôles et des axes économiques
Cergy-Pontoise, une ville majeure
L'Est du Val d'Oise : des opportunités importantes
Des outils efficaces d'aides aux entrepreneurs et au développement technologique

Les pôles d'activités économiques

Issu du découpage de la Région Parisienne en 1967, le Val d’Oise s’est affirmé rapidement comme un département dynamique, situé à quelques kilomètres de Paris, au coeur de la Région Française la plus importante, l'Ile-de-France. Avec 1,2 million d’habitants, une Agglomération Préfecture, CERGY-PONTOISE, regroupant près de 200.000 habitants et 32 agglomérations supérieures à 10.000 habitants, le département du Val d'Oise présente un double visage :

  • mais aussi de très vastes espaces ruraux maintenus en zones de production agricole : polyculture et élevage dans le Vexin Français (couvert par un Parc Naturel Régional), grande agriculture à forte valeur ajoutée en Plaine de France dont la partie Nord est également couvert par un second Parc Naturel Régional.

Situé en périphérie Nord et Nord-Ouest de l’agglomération parisienne, le Val d’Oise bénéficie réellement d’une situation privilégiée à la fois en tant que « porte d’entrée » de la métropole parisienne, mais aussi en tant qu’espace ouvert vers l’Europe du Nord (Grande-Bretagne, Belgique, Pays Bas,...).

Son caractère international est renforcé par la présence sur son territoire de l’Aéroport de ROISSY CHARLES-DE-GAULLE, disposant d’une Gare TGV intégrée, permettant des connexions remarquables pour les passagers aériens et ferroviaires.



Un tissu économique dense,
riche et diversifié

Si le tissu économique du département est composé d’une large majorité de PME-PMI, le Val d’Oise accueille bon nombre de grandes firmes qui exercent un rôle capital dans sa dynamique économique. Sièges sociaux et groupes industriels de renom national ou international ont déjà choisi le Val d’Oise. L'Agglomération Nouvelle de CERGY-PONTOISE, le bassin industriel d’Argenteuil-Bezons ("Les Rives de Seine"), et le secteur de Roissy-en-France (à proximité de l'Aéroport Charles-de-Gaulle) en accueillent un nombre considérable (3M, AMEC-SPIE, SPIE BATIGNOLLES, BP, JONHSON, DASSAULT, SAGEM, PEUGEOT, THALES, THOMSON, SHARP, AKAI, KONICA, OPEL, YAMAHA, NIELSEN, DELPHI, HISPANO SUIZA, PIONEER, FUJITSU-SIEMENS...).

Les grandes entreprises constituent d’importants donneurs d’ordres et font appel à un réseau dense et diversifié de sous-traitants. Mais une part importante de la production industrielle du Val d’Oise est issue des nombreuses entreprises de taille moyenne.

Celles-ci sont orientées notamment vers toute une série de secteurs d’activités à vocation techno-logique : fabrication mécanique et d'équipements industriels, activités numériques, électroniques, fabrications à haute valeur ajoutée... Le Val d’Oise est ainsi au 1er rang français dans le secteur de la production des robots.

2.000 hectares de surfaces sont actuellement affectés dans le Val d’Oise aux zones dactivités économiques, soit 1,6 % du territoire départemental. Les pôles économiques de Cergy-Pontoise et de Roissy disposent encore de surfaces immédiatement disponibles : 17 zones d’activités économiques emploient déjà, chacune, plus de 1.000 salariés.

Depuis 1985, le département s’est enrichi de plus de 100.000 emplois salariés nouveaux, l’une des meilleures performances réalisée en France en terme d’accroissement. Au cours des dix dernières années, le Val d'Oise a été classé plusieurs fois au premier rang des départements français en terme d'accroissement du nombre des emplois salariés.



Des pôles et des axes économiques

Accueillant deux Parcs Naturels Régionaux (PNR) qui couvrent plus de 60 % de son territoire, le Val d’Oise dispose de pôles économiques réellement complémentaires les uns des autres, facilement accessibles par voie routière et ferroviaire depuis le centre de Paris :

  • au coeur de la Plaine de France, la présence de l’autoroute A 16, qui permet l'accès à la Grande-Bretagne par le Tunnel sous la Manche, explique l’essor actuel des zones d’activités qui jalonnent le parcours depuis la RN 1 entre Deuil-la-Barre, Domont et Monsoult, autour de centres urbains de qualité,
  • la Vallée de l'Oise, autour de Persan, de l'Isle-Adam ou de Beaumont-sur-Oise, dispose de capacités d'accueil sur des sites mis en valeur par les peintres impressionnistes, y compris sur des parcs d'activités portuaires de qualité (Pôle Multimodal de Bruyères-sur-Oise),

  • la Vallée de Montmorency est avant tout un espace résidentiel vivement recherché, mais les zones d’activités de taille humaine situées sur l’axe du RER y offrent également un tissu très riche en PME-PMI spécialisées : haute technologie et sous-traitance en mécanique, plastique ou électronique.
  • les « Rives de Seine » à proximité de La Défense, offrent à Argenteuil, Bezons, Herblay ou à Cormeilles-en-Parisis des parcs d'activités accueillant des activités tertiaires ou technologiques.
    Ce secteur, qui accueille un pôle universitaire, est notamment spécialisé dans l’aéronautique, les industries métallurgiques et de haute technologie, mais aussi dans les filières de la chimie fine ou de la plasturgie. Le programme d'immobilier d'entreprise « Seinergies », en façade autoroutière, témoigne du succès remporté par les espaces récemment aménagés. Les parcs d’activités de Cormeilles-en-Parisis, de Pierrelaye et d’Herblay offrent des opportunités d’implantation très favorables, dans un environnement privilégié




Cergy-Pontoise, une agglomération majeure

Construite à partir de 1969 à la porte du Vexin Français, sur un territoire à peu près équivalentpar sa superficie à celui de Paris, Cergy-Pontoise est devenue, en l'espace d'une génération une véritable métropole (200.000 habitants), dotée de tous les équi-pements indispensables au bien-être de ceux qui y vivent et qui y travaillent. Avec plus de 4.000 en-treprises, 85.000 emplois sont disponibles sur place pour une population active sensiblement équivalente.

Située à 30 km de Paris, Cergy-Pontoise bénéficie des principales voies de communication nécessaires à son développement. Trois lignes SNCF, ainsi que les lignes A et C du RER, mettent Paris à 40 minutes. En voiture, deux autoroutes, l'A15 et l'A86 placent Cergy-Pontoise à 20 minutes de La Défense. La Francilienne rend l'aéroport international de Roissy Charles-de-Gaulle aisément accessible, et la ligne de "Bus Express" reliant par cette voie autoroutière Cergy-Pontoise à l'aéroport Charles-de-Gaulle et à sa gare TGV intégrée offre d'importants débouchés pour les actifs domiciliés dans l'Agglomération de Cergy-Pontoise. Ces liaisons rapides mettent Cergy-Pontoise au centre du développement du quart Nord-Ouest de la Région Ile-de-France. L'agglomération dispose également d'un accès aux infrastructures portuaires fluviales (Port de Saint-Ouen-l'Aumône), et d'un aéroport d'affaire (PARIS - CERGY-PONTOISE).

Qu'il s'agisse de commerces ou d'équipements (théâtres, cinémas, groupes scolaires, lycées, collèges, chambres d'hôtels, restaurants) l'offre répond à la de-mande. Tel a d'ailleurs toujours été l'objectif des aménageurs.

La création en 1991 de l'Université de Cergy-Pontoise qui accueille 12.000 étudiants en plus des 10.000 élèves inscrits dans les écoles supérieures de gestion et d'ingénieurs (ESSEC, ENSEA, EISTI, ITIN, Institut Polytechnique Saint-Louis…) démontre, s'il le fallait encore, la volonté partagée par tous les acteurs du développement de l'Agglomération de Cergy-Pontoise de se doter des atout nécessaires à son essor.




Roissy Charles-de-Gaulle et l'Est du Val d'Oise :
des opportunités importantes

Ce secteur proche de l'Aéroport International de Paris Charles-de-Gaulle (CDG) et de l'Aéroport d'affaire du Bourget bénéficie d'une situation exceptionnelle compte tenu de l'existence d'axes routiers importants (RN16, RN17, A1, A16), de la réalisation en cours de liaisons rapides (bouclage nord de la Francilienne, Boulevard Intercommunal du Parisis). La présence de l'aéroport international de Roissy Charles-de-Gaulle (aéroport, gare TGV, station RER…) constitue un élément moteur de son dynamisme économique : A l'intérieur de la plate-forme aéroportuaire, la réalisation progressive de 100.000 m² de bureaux (Roissy-pôle) et l'implantation d'une pépinière d'entreprises (Aéropole) permettent un effet d'entraînement.

Pour répondre à une très forte demande de la part d'entreprises nationales et étrangères, plusieurs parcs d'activités pour environ 1.000 hectares, situés sur les territoires des communes de Roissy-en-France, Gonesse, Bonneuil-en-France et Goussainville, sont programmés par le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF), et commencent à accueillir des entreprises de haute technologie et des sociétés étrangères ou à vocation internationale.

De même, de nombreuses communes comme Sarcelles, Louvres, ou Saint-Witz aménagent de nouvelles zones d'activités pour l'accueil d'entreprises intéressées par la proximité de l'aéroport et de ses services, par la qualité exceptionnelle des infrastructures routières (RN16, RN17, A1, A16…) ainsi par la vocation internationale de cette zone.



Des outils efficaces d'aides aux entrepreneurs et au développement technologique

Le Conseil Général du Val d'Oise, Assemblée Institutionnelle du département, en partenariat avec les organismes consulaires, les groupements patronaux, les syndicats professionnels, les services de l'État et les collectivités locales, a favorisé la mise en place progressive de structures capables d'accompagner les entreprises : Technopôle ("Val d'Oise Technopôle"), pépinières d'entreprises (ACCET, AEROPOLE...), Incubateur ("Val d'Oise Incubation"), hôtels d'entreprises et ateliers locatifs, soutien à la commercialisation des terrains destinés à l'accueil d'une activité économique, appui au commerce rural ou de centre ville, soutien aux filières technologiques ou aux réseaux d'entreprises ("Réseau Mesure Val d'Oise", Club "Val d'Oise Numérique", Club "Val d'Oise-SAT"...).

Dès 1972, le Conseil Général du Val d'Oise se dotait d'un outil économique de soutien aux entre-prises et de promotion économique du département au service du développement local, le Comité d'Expansion Économique du Val d'Oise (CEEVO). Le Comité d'Expansion Économique du Val d'Oise est l'Agence de Développement Economique du Conseil Général, et est certifiée ISO 9001 pour l'ensemble de ses activités en direction des entreprises (aide à l'implantation, à la création, au développement et à l'internationalisation des entreprises ; réalisation d'études et de documents économiques et statistiques).

Contacts :
COMITÉ D'EXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL D'OISE (CEEVO)

1) A cergy-Pontoise
C.E.E.V.O.
Hôtel du Département
2, avenue du Parc - Cergy
95032 CERGY-PONTOISE CEDEX (FRANCE)
Tél. : +33 (0) 1 34 25 32 42
Fax : +33 (0) 1 34 25 32 20
Email : ceevo@ceevo95.fr
Internet : http://www.ceevo95.fr

2) A Roissy Charles-de-Gaulle
ESPACE INFORMATION ENTREPRISES VAL D'OISE
SNCF Aéroport Charles-de-Gaulle
BP 30042
95716 ROISSY CHARLES-DE-GAULLE CEDEX
Tél. : +33 (0) 1 48 79 61 12
Fax : +33 (0) 1 48 79 61 13
Email : ceevo-roissy-cdg@ceevo95.fr
Internet : http://www.ceevo95.fr

3) Au Japon (OSAKA)
VAL D'OISE OSAKA OFFICE
2-8, Hommachi-bashi
Chuo-ku

OSAKA 540-0029
JAPAN
Tél./Fax : + 81 (0)6 - 6944 - 5181
Email : valdoise-osaka-office@ceevo95.fr

Internet :
http://www.ceevo95.fr


[ Les infrastructures | Les entreprises | L'environnement | La recherche et l'innovation | L'intelligence Economique | Le portrait du Val d'Oise | Le portrait du Val d'Oise | La plaquette ; Val d'Oise, une ouverture sur le monde ]